Cas d’école : Promodès et Unisabi

La collaboration logistique entre fournisseurs et détaillants peut tomber sous le sens. Elle peut sembler évidente. Mais, elle n’était pas une pratique courante, en raison de la volonté de chaque entreprise de conserver le contrôle sur son approvisionnement. Il est clair qu’aucune entreprise ne verrait d’un bon œil, de laisser à un tiers, la capacité de décider quel volume de produits commander au quotidien. Pourtant, c’est ce que Unisabi a accepté de faire en 1995.

Unisabi gérait à cette date les enseignes Champion et Continent. Et elle y commercialisait entre autres produits, des boîtes de nourriture pour chiens et chats. En déléguant à son fournisseur Promodès, la capacité de gérer l’approvisionnement au jour le jour, Unisabi est allée à l’encontre de la sagesse populaire du monde des affaires. Mais, très vite, les rendements logistiques et comptables se sont manifestés.

Cette collaboration est l’une des premières instances de l’ECR moderne en France. Une sorte d’échange en tête à tête entre responsables de la logistique de part et d’autre, qui permet de se réapprovisionnement uniquement en fonction des ventes réellement effectuées. Ce qui permet d’éviter la surcharge des entrepôts et les pertes de produits invendus. Un relation gagnant-gagnant, à tous les niveaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *